Les besoins et les attentes envers un système de gestion de projets linguistiques sont différents pour chaque entreprise. Les différentes offres présentent sur le marché des systèmes de gestion de projets de traduction ne peuvent, par conséquent, pas réussir à remplir l’intégralité des exigences des entreprises. En plus de cela, ce marché est un marché très spécifique et très étroit, de ce fait, les entreprises cherchant un système de gestion ne disposent pas d’une grande variété de choix.
Cependant, il est possible pour une entreprise de mettre en place son propre système de gestion afin qu’il réponde à tous ses besoins.
Au vu des conditions du marché, l’entreprise doit prendre la décision qui correspond le mieux à ses besoins.

Développer son propre logiciel ou acquérir un progiciel ?

D’une part, l’entreprise peut passer par le développement de son propre logiciel, c’est-à-dire un programme « maison » qui est spécialement conçu pour répondre à ses attentes. Et d’autre part, elle peut passer par l’acquisition d’un progiciel, un système informatique plus standardisé et vendu à plusieurs entreprises.

Au vu de la difficulté de ce marché, les entreprises ne réussissant pas à trouver un système de gestion de traduction à la hauteur de leurs besoins vont logiquement se tourner vers le développement de leur propre système. Elles pourront alors obtenir un système qui prend en compte tous leurs besoins grâce à la connaissance parfaite de leur entreprise et de son fonctionnement.
Cependant, pour y arriver l’entreprise devra faire face à différents obstacles, tels que la durée de développement qui peut prendre quelques années. Le système ne sera donc pas opérationnel rapidement. Le coût de développement, de maintenance et de mise à jour d’un système maison peut aussi constituer un obstacle, car à première vue le développement d’un système peut paraître moins onéreux que l’acquisition d’un progiciel, mais à long terme ceci reste un investissement conséquent.
Pour que l’entreprise se lance dans ce projet, elle doit disposer de compétences informatiques internes importantes et de ressources disponibles pour y consacrer du temps.

Malgré le fait que les systèmes de gestion de projets linguistiques proposés sur le marché ne couvrent pas toujours l’intégralité de vos besoins, il faut prendre en compte que certains systèmes sont en continuels développement et progression. Par exemple, chez Consoltec, la plupart des fonctionnalités de la version web de FlowFit ont vu le jour grâce aux demandes de ses entreprises clientes. Dans un objectif d’amélioration constante, Consoltec est à l’écoute des besoins et des attentes de ses clients.

Comment faire le choix ?

Chacune de ces deux solutions comportent des avantages et des inconvénients, et pour pouvoir prendre la bonne décision pour votre entreprise, il faut prendre en compte plusieurs critères.

Vos besoins

Tout d’abord, il faut prendre en compte les besoins de votre entreprise et plus particulièrement ses besoins porteurs de valeur et ne surtout pas vous laisser submerger par les demandes superflues. Pour y parvenir, il vous faudra faire une analyse de votre département linguistique, notamment une analyse de vos faiblesses afin de trouver les fonctionnalités d’un système de gestion qui vous permettront d’y remédier. Les besoins peuvent être des problèmes tels que « je passe trop de temps sur des actions répétitives », « je n’intègre pas tous mes outils » ou encore « j’aimerais suivre l’évolution de mes projets ».
Après avoir définis vos besoins principaux, vous pourrez faire des recherches sur le marché des systèmes de gestion afin de voir si un système déjà commercialisé peut répondre à vos attentes.

Si jamais l’offre du marché ne couvre pas l’intégralité de vos besoins, est-ce que vous seriez en capacité de développer un système à la hauteur de vos attentes ?

Votre retour sur investissement

Après l’étude de vos besoins, il faut calculer le retour sur investissement de ce projet en déterminant les attentes que vous avez envers ce futur système de gestion de projets afin de déterminer quelle méthode vous permettra de satisfaire ces attentes le plus rapidement possible.
Il faut prendre en compte que le développement interne d’un système sera long à mettre en place et surtout ne pourra pas, dès sa première version, satisfaire toutes vos attentes. En effet, dû à votre manque d’expérience, votre système subira de nombreux bugs, certaines fonctionnalités ne seront pas assez développées, etc.
Déterminez votre budget

Pour finir, tout projet a un coût et c’est pour cela que vous devez réfléchir à l’investissement que vous comptez mettre dans ce système à court et à long terme.
En fonction de votre budget, de vos ressources et de vos besoins, c’est à vous de déterminer les solutions envisageables pour votre entreprise.

À court terme, l’acquisition d’une licence pour un système de gestion est plus chère que le développement d’un système maison, mais à long terme, le développement et la maintenance d’un système seront bien plus onéreux. En effet, le développement implique de payer des programmeurs, d’ajuster constamment le système ou encore de s’adapter aux nouvelles technologies.

Sachez que les éditeurs ont eux-mêmes dû faire face à toutes ces difficultés avant de réussir à commercialiser leur propre système de gestion de traduction. À présent, ils bénéficient d’une expérience acquise au cours de ces nombreuses années de développement. Cette solution vous permet donc d’éviter d’être confronté à toutes ces difficultés et de bénéficier directement d’un système de gestion complet et efficace.

Menu