Poser des questions n’est jamais chose facile. Obtenir une réponse prend souvent du temps, et les questions sont même parfois laissées sans réponse. Malgré tout, cela est nécessaire pour produire un travail de qualité. Voici les meilleures pratiques pour gérer les questions dans un projet de traduction, en tant que participant au projet et en temps que gestionnaire de projet.

 

  • Gérer les questions en tant que participant au projet (traducteur, réviseur, etc.)

L’objectif principal est d’être clair et pertinent dans vos questions, afin que les clients puissent y répondre rapidement et sans effort.

Tout d’abord, assurez-vous que votre question n’a jamais été posée. Cela sera facilité si tous les participants au projet partagent un fichier de requête. Après cette vérification, saisissez toujours vos questions dans le modèle fourni par le client ou votre agence de traduction, et remplissez-le avec soin. Regroupez également les questions qui peuvent l’être. S’il s’agit d’un projet multilingue, écrivez vos questions dans la langue communément utilisée. Cela les rendra plus faciles à partager entre les différentes équipes. Il est aussi important d’adapter le niveau linguistique de vos questions à celui de la personne qui les recevra, surtout s’il ne s’agit pas de sa langue maternelle. Si votre formulation est trop compliquée, cela demandera au client d’y consacrer davantage de temps.

Vos questions doivent impérativement être complètes et explicites, l’idéal étant les questions auxquelles le client peut répondre par oui ou non. Enfin, quand cela est pertinent, ajoutez un contexte à vos questions en incluant un paragraphe qui aidera à leur compréhension.

  • Gérer les questions en tant que gestionnaire de projets de traduction

La plupart des conseils vus précédemment s’appliquent également aux gestionnaires de projets de traduction. Cependant, votre rôle est aussi de faciliter la communication et d’être un lien efficace entre les participants au projet et les clients.

Quand des équipes vous envoient des questions, lisez attentivement chacune d’entre elles avant de les envoyer au client. Assurez-vous qu’elles sont toutes claires et compréhensibles, que le ton employé est approprié, et que le modèle est correctement rempli. Supprimez également les doublons. Enfin, si vous estimez que certaines questions sont à votre portée, n’hésitez pas à y répondre vous même !

Bien qu’il soit préférable d’envoyer les questions le plus rapidement possible, prenez toujours le temps de les grouper afin de ne pas envoyer quotidiennement des mails aux clients. Une fois que les questions auront été traitées, vérifiez que chaque réponse est claire et qu’aucune ne manque. Enfin, à vous de choisir ce que vous estimez être le plus pertinent entre transmettre les réponses de façon individuelle ou collective. Si certaines questions peuvent être utiles à tous, il peut être très utile de créer un fichier pour chaque client contenant toutes les questions qui ont trouvé réponse.

 

Bien que cela prenne du temps, s’occuper des questions avec attention en vaut la peine. Soumettre les bonnes questions et s’assurer que chacun obtienne des réponses pertinentes est crucial pour avoir un résultat de qualité.

Menu